ON EN PARLE
Les news
La lettre de la LLD
Revue de presse
Les sondages
COMPRENDRE LA LLD
Pièce par pièce
Les pièges de la LLD
La facturation
LA LLD ET VOUS
Artisans
Professions libérales
PME
Grands comptes
Administration
Comprendre la LLD > Lexique Accueil I Contact

La location longue durée fait appel à de nombreuses notions financières et à un jargon professionnel qui peut paraître complexe pour le néophyte. Avec la location de la LLD vous êtes désormais armé pour analyser les offres des loueurs en toute connaissance de cause. Vous pouvez parcourir le lexique par ordre alphabétique en cliquant sur la première lettre du mot recherché dans le menu de gauche.
Un mot vous manque ? Nous l'ajoutons à notre lexique à votre demande en cliquant ici.

Dans le titre Dans la définition

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


Accident management :

Prise en charge intégrale par le loueur longue durée des formalités et tâches à accomplir lorsqu’un véhicule de l’entreprise est impliqué dans un accident.

Agence :
Distincte du siège social, il s’agit d’une entité représentative de l’entreprise de LLD, dont le rôle principal est le suivi de la relation commerciale sur un territoire géographique déterminé. Dans les faits, les agences s’adressent plus particulièrement à la cible PME/PMI.  D’une manière générale, toute agence est composée d’un commercial, d’un assistant commercial et d’un chargé de clientèle.

Amortissement :
L'amortissement est la constatation comptable de la dépréciation ou de la perte de valeur subie par un bien, par exemple d’un véhicule d’entreprise, du fait de son utilisation, usure, ou pour un tout autre motif. Il s’agit également du montant déductible du revenu imposable, accepté par le fisc, en compensation de la perte probable de valeur du bien qui a produit le revenu en cause.

Amortissement non déductible (AND) :
D’une manière générale, les loyers en crédit bail et LLD constituent une charge déductible du revenu imposable pour l’entreprise. Cependant, l’Administration Fiscale a fixé une limite à cette pratique, considérant l’utilisation d’un véhicule de tourisme d’une valeur supérieure à 18.300 € TTC comme somptuaire. Dans un tel cas, il convient de réintégrer dans le bénéfice imposable la part des loyers correspondant au prix excédentaire.
Par ailleurs, depuis le 1er Janvier 2006, afin de pénaliser les véhicules polluants, ce plafond à été abaissé à 9.900 € TTC pour les véhicules qui émettent plus de 200g de CO2 par km.

Calcul de l’amortissement non déductible (AND) :
AND = (valeur financière du véhicule – plafond amortissement non déductible) / durée de l’amortissement du véhicule
Valeur financière = prix catalogue du véhicule - remise consentie.

Assistant(e) commerciale :
Fonction qui vise à suppléer le commercial de l’agence, afin que le prestataire de LLD puisse être contacté à tout moment.

Assujetti :
Synonyme de redevable, se dit de toute personne qui réalise des opérations situées dans un champ couvert par un impôt, une taxe… Dans certains cas, on peut être assujetti et dispensé de paiement. Les entreprises propriétaires ou locatrices de véhicules sont assujetties à une taxe sur les véhicules de société.

Assurance :
Couverture des risques pouvant affecter les biens, par exemple un véhicule d’entreprise, d'une personne physique ou morale (accident, vol, incendie, catastrophe naturelle...) ou résultant d'un événement aléatoire frappant directement la personne (accident) et sa capacité à générer des revenus nécessaires à vivre et à faire vivre les siens. L’assurance est un élément important à prendre en compte dans la location de voiture en longue durée, puisque son coût représente souvent près d’un tiers du budget affecté.

Assurance-crédit :
Assurance permettant de se prémunir contre le risque de défaillance de paiement de ses clients. Le contrat d’assurance-crédit classique suppose que l’entreprise demande pour chacun de ses clients un agrément préalable. Le contrat assurance-crédit « catastrophe » couvre les risques de défaillance de clients importants au-delà d’une franchise et en deçà d’un plafond de décaissement négocié annuellement. Parmi les garanties dont ils disposent, les prestataires de location longue durée ont souvent recours à l’assurance-crédit pour se prémunir du non-paiement de leurs créances.

Assuré :
Il s’agit du « preneur d’assurance » : le propriétaire du véhicule assuré et toute personne ayant, avec son autorisation, la garde ou la conduite dudit véhicule, ou encore, tout individu transporté à titre gratuit.
En LLD, le loueur reste propriétaire du véhicule, il est, en principe, le « preneur d’assurance ». Ce contrat d’assurance couvre naturellement l’entreprise et l’utilisateur du véhicule contre les risques liés à la garde et à l’utilisation du véhicule.

Auto-assurance :
Une entreprise s’auto assure lorsqu’elle s’engage à souscrire elle-même, une police d’assurance couvrant les risques liés à la mise à disposition d’un véhicule en location longue durée.

Avantage en nature :
Biens ou service fournis par l'employeur à son salarié et qui ne fait pas l’objet d’une imputation sur son salaire ou alors selon une valeur très nettement en dessous du prix normal du marché. A titre d’exemple, l’attribution d’un véhicule de fonction a un salarié de l’entreprise constitue un avantage en nature si et seulement si la dépense prise en charge par l’employeur incombe normalement au salarié et si ce dernier en fait un usage privatif. Dans un tel cas, l’utilisation d’un véhicule en LLD par un collaborateur à des fins personnels aux frais de l’entreprise, sera considérée comme un avantage en nature. On notera que la valeur des avantages en nature est considérée comme un complément de salaire, imposable au titre de l’Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques (IRPP) et passible de cotisations sociales conformément à l’article L142-1 du Code de sécurité sociale.
 


Copyright © 2007 - Le portail de la Location Longue Durée www.LLD.fr